mercredi 6 septembre 2017

Le secret du mari - Liane Moriarty

Jamais Cecilia n'aurait dû trouver cette lettre dans le grenier. Sur l'enveloppe jaune, quelques mots de la main de son mari : "A n'ouvrir qu'après ma mort". Quelle décision prendre ? Respecter le voeu de John-Paul, qui est bien vivant ? Ou céder à la curiosité au risque de voir basculer sa vie ?

Aaah, "Le secret du mari", un best-seller à côté duquel je ne pouvais pas passer ! Recommandé par ma bibliothécaire de soeur, je m'y suis plongée tête la première et je l'ai lu d'une traite jusqu'à la dernière page :-) Inutile donc de vous préciser que je l'ai adoré ;-)

Je suis toujours un peu méfiante par rapport à ce genre de livres, car je crains en général que ça ne soit trop "gnangnan" ou "fleur bleue". Ce n'est donc pas le cas ici. Cela dit, il faut être honnête, c'est une histoire de femmes, écrite par une femme et qui trouvera un écho indénial auprès des femmes (même si, messieurs, cela pourrait aussi vous plaire, car vous êtes tout de même le centre des préoccupations dans ce roman ;-)). 

Est-ce le scénario qui est plutôt sombre ou les personnages qui sont plus complexes qu'on ne le croit, toujours est-il qu'on savoure avec délectation les secrets des uns et des autres et les rebondissements qui s'ensuivent.

Un très chouette roman, vraiment bien ficelé !



lundi 4 septembre 2017

Le Siècle - La Chute des géants (tome 1) - Ken Follett

En 1911, les grandes puissances vivent leurs derniers instants d’insouciance. Bientôt la guerre va déferler sur le monde... Cinq familles - américaine, russe, allemande, anglaise et galloise - vont se croiser, s’aimer, se déchirer, au rythme des bouleversements de l’Histoire: la Première Guerre mondiale et la Révolution russe. 
Après avoir vu tout le monde autour de moi lire cette fameuse trilogie de Ken Follett, je n'ai pas pu résister à m'y plonger. Et quel plongeon ! 

La Chute des géants est le premier tome et retrace toute la première guerre mondiale. Comment tout a commencé, quels pactes et quelles alliances se sont formé(e)s en coulisses, quels acteurs de l'ombre ont été les artisans des bonnes ou mauvaises décisions qui ont été prises. 

À travers le quotidien de plusieurs familles américaines, britanniques, allemandes et russes et de personnages très attachants, l'avant, le pendant et l'après de cette terrible guerre sont décrits avec force détails et réalisme... 

Certains historiens diront peut-être que des faits ont été édulcorés voire omis. Il y a très certainement une part de subjectivité dans ce que Ken Follett veut bien nous raconter et dans sa manière de le faire. Mais indéniablement, autant de faits ayant lieu sur autant de continents avec autant d'intervenants ne peuvent se raconter dans un roman de 1000 pages sans faire l'impasse sur une série d'éléments. Sans quoi, le roman serait 10 fois plus épais. 

Et sans prétendre que ceci est la version parfaitement exacte de ce qui s'est réellement passé, ce livre nous apporte quand même de nombreuses informations, parfois méconnues, sur cette guerre et est un excellent moyen d'en informet et d'y sensibiliser les jeunes (et moins jeunes) générations...

Une lecture prenante, absolument captivante et très émouvante... 

vendredi 1 septembre 2017

Livre - Nature morte de Louise Penny

Un dimanche d'automne, le jour se lève sur le charmant village québécois de Three Pines, et les maisons reprennent vie peu à peu. Toutes, sauf une... La découverte dans la forêt du cadavre de Jane Neal bouleverse les habitants de la petite communauté. Qui pouvait bien souhaiter la mort de cette enseignante à la retraite, peintre à ses heures ?

Je crois que c'est la première fois que je lis un roman policier dont toute l'intrigue se déroule au Canada. Il y avait bien eu "Sous les vents de Neptune" de Fred Vargas, dont une partie de l'histoire se passait au pays des Caribous. Cela dit, ici, on ressent une vraie et profonde authenticité dans la description des lieux et c'est plutôt logique puisque l'auteure est elle-même canadienne anglophone.

Je précise "anglophone", car j'ai lu le livre dans sa version traduite en français et j'ai eu le sentiment qu'il y avait peut-être un petit problème avec cette traduction. Plusieurs fois, les phrases ou les mots choisis semblaient inappropriés, ce qui, pour moi, a induit une impression d'incohérence tant dans le scénario que par rapport aux personnages.

Il s'agit du tout premier roman de cette auteure (d'abord édité sous le titre "en plein coeur"), il y a donc peut-être eu une évolution dans l'écriture et/ou dans la traduction par la suite. Je prévois d'en lire un deuxième, ayant quand même été charmée par l'univers de Louise Penny et par l'efficacité avec laquelle elle nous plonge au coeur de ce magnifique pays qu'est le Canada (je suis allée vérifier par moi-même en juillet dernier et effectivement, ce pays vaut vraiment le voyage :-)).

samedi 15 avril 2017

Photo du Mois # Avril 2017 # À travers

Le thème de ce mois-ci est "À travers", choisi par KK-huète En Bretannie

Et voici ma photo :


Récemment, nous avons passé un week-end dans la jolie ville de Senlis (et visité le superbe Château de Chantilly). Nous logions dans une chambre d'hôte, d'où on avait une vue, à travers la fenêtre, sur l'arrière de l'église de Saint-Aignan, édifice quelque peu mystérieux puisqu'aujourd'hui à l'abandon et interdit au public...

Allons voir les photos "à travers" des autres participants :
 
Calamonique, Lavandine83, Nicky, Mirovinben, Pilisi, Nanouk, Testinaute, Krn, Evasion Conseil, Brindille, El Padawan, Josette, Chat bleu, La Fille de l'Air, Mamysoren, Céline in Paris, E, Je suis partie voyager, Akaieric, Philisine Cave, Philae, Autour de Cia, Lavandine, Danièle.B, Kellya, Laulinea, Christophe, KK-huète En Bretannie, Tuxana, DelphineF, Josiane, Xoliv', Luckasetmoi, Eurydice, Pichipichi Japon, Sous mon arbre, magda627, Escribouillages, Natpiment, Angélique, Giselle 43, Tambour Major, Chiffons and Co, Lyonelk, Amartia, Pat, Renepaulhenry, Lilousoleil, François le Niçois, J'habite à Waterford, Who cares?, Gine, Blogoth67, BiGBuGS, La Tribu de Chacha, Aude, The Beauty is in the Walking, Paul Marguerite, Lau* des montagnes, CécileP, La Suryquoise, Gilsoub, Carolyne, Morgane Byloos Photography, Alexinparis, Laurent Nicolas, Alban, Frédéric, écri'turbulente.

mardi 14 mars 2017

Livre - Luz ou le temps sauvage d'Elsa Osorio

Après 20 ans d'ignorance puis de quête, Luz a enfin démêlé les fils de son existence. Elle n'est pas la petite-fille d'un général tortionnaire en charge de la répression sous la dictature argentine ; elle est l'enfant d'une de ses victimes. C'est face à son père biologique, Carlos, retrouvé en Espagne, qu'elle lève le voile sur sa propre histoire et celle de son pays. 

Ce roman m'a été conseillé par mon collègue Springy et je dois dire que c'était une très bonne découverte. L'histoire est terriblement prenante, touchante et dure à la fois. Ce roman permet de prendre cruellement conscience d'une période assez récente (c'était il y a moins de 40 ans) mais sombre de l'histoire de l'Argentine. 

Les personnages principaux et notamment Luz, l'héroïne, sont très attachants. On se prend évidemment très vite d'amitié pour elle et pour tous les "gentils" de l'histoire, plutôt malmenés et de manière souvent tragique par leurs tortionnaires... 

Les premiers chapitres du roman ne sont pas très faciles à appréhender, car l'histoire mélange en continu le récit de Luz à son père retrouvé et les échanges qu'ils ont tous les deux au fur et à mesure. Mais très vite, on identifie les différents personnages et on plonge complètement dans l'histoire.

Un livre dont on ne sort pas indemne mais que je recommande fortement...

mercredi 15 février 2017

Photo du Mois # Février 2017 # Sauvage

Le thème de ce mois-ci est "sauvage", choisi par la châtaigne sauvage.

Et voici ma photo :


En avril, nous avions été faire une balade familiale à la découverte des castors dans les forêts ardennaises belges... et nous avions pu observer ces grands espaces sauvages où la main de l'homme n'a (presque) rien changé, par contre les petites pattes des castors y sont très actives... Sur cette photo, on peut voir un barrage érigé par un ou plusieurs d'entre eux...

Allons voir les photos sauvages des autres participants :
Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Chat bleu, Chiffons and Co, Chloé, Christophe, Cécile, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dr. CaSo, E, El Padawan, Escribouillages, Estelle, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Jess_TravelPicsAndTips, Josette, Josiane, Julie, Kellya, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, La World Coolture, Lair_co, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, MauriceMonAmour, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Natpiment, Nicky, Noz & 'Lo, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Princessepepette, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Who cares?, Wolverine, Xoliv', écri'turbulente.

dimanche 15 janvier 2017

Photo du Mois # Janvier 2017 # Street art

Le premier thème de cette année 2017 a été choisi par Who cares : "Street art".

Et voici ma photo :



Il s'agit plus exactement ici de "beach" art ;-) C'est sur la plage de Bray-Dunes, sur le mur d'un ancien bunker, que j'ai photographié cette fresque d'une gambas (?), les spécialistes de la mer confirmeront ;-) Je trouve ce dessin très réussi et bien intégré dans ce décor de dunes et de sable...

Allons découvrir l'art de rue immortalisé sous toutes ses coutures par les autres participants :

Brindille, Kellya, Sous mon arbre, Eurydice, Josiane, DelphineF, Chat bleu, Pilisi, Josette, MauriceMonAmour, Aude, Lair_co, Sweets Mix, Carole en Australie, Angélique, Gilsoub, La Fille de l'Air, Evasion Conseil, magda627, Gine, Renepaulhenry, A chaque jour sa photo, Alexinparis, Escribouillages, J'habite à Waterford, Lilousoleil, Paul Marguerite, Mamysoren, Estelle, Nanouk, Luckasetmoi, Pat, Morgane Byloos Photography, Frédéric, Lau* des montagnes, Giselle 43, Akaieric, François le Niçois, Kenza, Who cares?, Alban, KK-huète En Bretannie, Laurent Nicolas, Lyonelk, E, écri'turbulente, Philae, ÔBD, Chiffons and Co, Tambour Major, Blogoth67, Cécile, Nicky, Danièle.B, Jess_TravelPicsAndTips, Autour de Cia, CécileP, Lavandine, Sinuaisons, Calamonique, Chloé, La Tribu de Chacha, Julie, Céline in Paris, Xoliv', Je suis partie voyager, Wolverine, Noz & 'Lo, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Philisine Cave, Mirovinben, Koalisa, Lavandine83, BiGBuGS, Dr. CaSo, Krn, El Padawan, Christophe.

samedi 14 janvier 2017

Livre - Miséricorde de Jussi Adler-Olsen

Pourquoi Merete Lyyngaard est-elle enfermée depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ? Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encre. Mais, faute d'indices, la police avait classé l'affaire. Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad, flics du Département V. Pour eux, pas de cold case... 

Un bon petit thriller nous venant d'un pays nordique, ça faisait longtemps ;-) Dans la veine d'autres romanciers scandinaves mondialement connus, Jussi Adler-Olsen nous livre un excellent roman, avec tout ce qu'il faut comme ingrédients pour que la sauce prenne : un flic bourru mais très attachant, une enquête complexe pleine de rebondissements, une victime qui se bat pour survivre, des noms scandinaves imprononçables...

J'ai été littéralement engloutie par ce livre, à tel point que j'ai régulièrement failli rater mon arrêt de bus quand je le lisais :-) La traduction du danois est très soignée et les personnages plutôt authentiques, le scénario est original et l'auteur raconte alternativement ce qui se passe à partir de 2002 lors de l'enlèvement de Merete et en 2007 quand l'enquête est reprise en mains par Carl. Les 2 récits finissent par se rejoindre en 2007 dans un compte à rebours tout à fait angoissant.

C'est la première fois que je lis du Adler-Olsen et je suis tout à fait ravie de cette découverte.

vendredi 6 janvier 2017

Livre - Chanson douce de Leïla Slimani

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. 

Contrairement à ce que le titre peut laisser penser, ce livre est tout sauf doux. On peut même dire qu'il est plutôt dur. La plume efficace de Leïla Slimani couplée au scénario plutôt "trash" ne nous laisse pas indemnes. Dès la première page, le livre s'ouvre sur la mort des 2 enfants. Cela donne tout de suite le ton. Il n'y a pas de suspense pour savoir comment tout cela va se terminer puisqu'on le sait déjà. L'intérêt du livre est ailleurs, dans la relation de dépendance mutuelle qui s'établit lentement entre la nounou et les parents et qui au fil des pages devient de plus en plus sombre, malsaine et même carrément angoissante.

Une lecture à conseiller, oui. Mais il faut savoir dans quoi vous vous engagez... Si vous avez des enfants, le livre vous touchera particulièrement. Si, en plus, vous avez une nounou, vous risquez de franchement stresser. Et si, par dessus le marché, votre nounou s'appelle Louise, cauchemars assurés ;-)